01 mai '22

Regarder vers l’avenir

633
par Nathalie Dirix
Elle n’avait que quatorze ans lorsqu’elle quitta le Portugal avec sa mère et son frère, afin d’emménager en Belgique. Aujourd’hui, Patricia Gonçalves Castro vit à Dilbeek avec sa fille Noa.

Être une mère célibataire n’est pas facile, mais en même temps, cela la stimule dans ses activités. ‘Parfois, dans la vie, il faut pouvoir perdre afin de pouvoir gagner ensuite. C’est le texte que la chanteuse de fado Mariza chante dans l’une de mes chansons préférées, Melhor de mim (le meilleur de moi-même). Avec l’arrivée de ma fille il y a cinq ans, j’ai pris ma vie en main.’ Aujourd’hui, Patricia est active à Dilbeek en tant que médiatrice culturelle et elle regarde avec espoir vers l’avenir.