01 sep '21

Ajustements mineurs pour commencer, travaux majeurs à partir de 2025

6706
par Wim Troch
Nul n’en doute: il faut absolument agir afin de résoudre l’énorme problème de mobilité du périphérique bruxellois. Mais que faire exactement? Et comment? Petit à petit, les plans arrivent à bout et les travaux vont enfin pouvoir commencer.

D’abord quelques ajustements mineurs et ensuite le gros travail. Hors, trois scénarios sont encore à envisager. Les plus grands défis concernent la section du Ring entre Zellik et Jette, en raison de la fôret protégée de Laarbeek, ainsi que la section entre Zaventem et Sint-Stevens-Woluwe qui est la partie la plus fréquentée et comptant le plus d’entrées et de sorties d’autoroutes, sans oublier le viaduc de Vilvorde qui est un important point de congestion. Ces derniers temps, le débat quant à la mobilitié est passé d’un simple élargissement à l’optimalisation du Ring. Et cela ne se résume pas à un simple changement de vocabulaire.