01 mar '20

‘J’aime sentir l’inspiration'

1666
par Tom Peeters
Elle aime l’espace et les panoramas. Quand il y trop de monde cela la dérange, sauf lorsqu’elle est sur scène. La chanteuse Geike Arnaert nous raconte son parcours chaotique après Hooverphonic, entre des longs voyages en voiture et la tranquilité de la vie dans le Rand.

 ‘Avant, j’étais souvent excessive quand je chantais, c’était amusant et théâtral, comme un jeu. Ce que je fais aujourd’hui est plus vrai et correspond davantage à ma personne. Après avoir enregistré une chanson on ne sait jamais quel sera son sort. Donc on essaie de faire des choix judicieux. Ce qui, en réalité, n’est même pas tellement difficile: quand on aime quelque chose, il faut suivre son envie. Mes chansons restent toujours ouvertes à de nombreuses interprétations, mais elles sont un peu moins confuses parce que je ne cherche plus autant à camoufler ce que je veux exprimer.’