01 jun '16

‘Mon identité, c’est moi’

4017
par Nathalie Dirix

Stéphanie Batuakuila Mukanya est née et a grandi à Sint-Genesius-Rode. Sans renier son origine congolaise, elle se considère comme une vraie habitante de Rode. Stéphanie s’est toujours sentie différente. En Belgique, elle se fait remarquer par son nom et son apparence. ‘Quand je me rends au Congo, ils m’appellent l’Européenne. Cela m’a fait comprendre que je ne correspond pas à l’image idéale dans aucun des deux mondes,ce qui a longtemps été une difficulté pour moi. Jusqu’à ce que ma mère me fasse comprendre qu’il faut être soi-même et que notre identité est étrangère à ce que l’autre pense.’ Pour Stéphanie, il est  important d’aller au-delà des apparences. (RK, juni 2016)