01 oct '19

Ne lâchons pas Bruxelles

5480
par Anne Peeters
‘La capitale et le Rand sont complémentaires. Ils forment un mariage magnifique’, dit Marc Justaert. Sa fille Marjan est tout-à-fait d’accord, même si sa vie ne ressemble pas à celle de son père.

‘Ce qui nous caractérise tous les deux, c’est la mentalité de l’habitant du Vlaamse Rand, combinée avec l’amour pour Bruxelles. Le Rand est très beau, le centre de Bruxelles est très beau, mais la zone entre le centre et le Rand est moins intéressante. ‘Les décisions politiques peuvent avoir un impact sur la qualité de la vie en ville et dans la périphérie, mais tout ne se réduit pas à la politique. Il faut aussi que les mentalités changent et j’observe tout de même une évolution.’ ‘La question est de savoir comment Bruxelles va évoluer? Comment sa perception changera? Et quel en sera l’impact pour le Rand? C’est une question fort importante sur le plan politique. La Flandre ne peut pas lâcher Bruxelles.’