22 oct '12

Ticket aller simple vers le large

2083
par RK
‘La chaleur des Indiens me manque. Je compte pas mal de bons amis en Belgique, mais je me sens comme ‘coincé’, il y a toujours quelque part une sorte de mur qui se dresse au loin. On ne peut pas rendre visite à un ami au plus profond de la nuit, parce que tu as besoin de lui’, dit Alex Thomas.

‘La chaleur des Indiens me manque. Je compte pas mal de bons amis en Belgique, mais je me sens comme ‘coincé’, il y a toujours quelque part une sorte de mur qui se dresse au loin. On ne peut pas rendre visite à un ami au plus profond de la nuit, parce que tu as besoin de lui’, dit Alex Thomas. Il travaillait comme spécialiste en business management software à Bangalore, mais il s’ennuyait. Son employeur HP l’a envoyé en Europe. ‘Lors de mon périple en Europe, Bruxelles m’a bien plu. Vous y avez une importante communauté d’expatriés et de nombreuses facilités sont offertes aux travailleurs étrangers. Il est facile d’entrer en contact avec les gens.’ Une amie belge l’a présenté chez Belgacom. Il y travaille actuellement en tant que consultant indépendant comme product manager. Il habite avec son épouse Isabelle et ses deux petites filles à Overijse, ‘une commune très calme et proche de Bruxelles’. (RK, nov 2012)