01 mai '15

‘Je gagne bien plus que de l’argent’

4370
par Mathieu Goedefroy
Dans notre nouvelle série In het spoor van, le RandKrant s’intéresse à des gens du Rand. Ils nous parlent de leur travail et de leur vie. Rovshan Bayramov était notaire en Azerbeidzjan, à présent il trie des objets d’occasion chez Televil à Vilvoorde et cela ne lui pose aucun problème.

Dans notre nouvelle série In het spoor van (Sur les traces de), le RandKrant s’intéresse à des gens du Rand. Ils nous parlent de leur travail et de leur vie. Rovshan Bayramov était notaire en Azerbeidzjan, à présent il trie des objets d’occasion chez Televil à Vilvoorde et cela ne lui pose aucun problème. ‘Peu m’importe que je sois notaire ou collaborateur en logistique. Il existe un proverbe en Azenbeidzjan: on ne peut pas tout mettre en poche. Et bien, ici, je reçois bien plus qu’un salaire. J’apprends tous les jours de nouveaux mots en néerlandais, que je note immédiatement pour ne pas les oublier. Cela m’enrichit en tant qu’individu. Je prends des objets et je procède à un premier controle de qualité. Si la qualité est insatisfaisante, je les restitue. Je réceptionne les objets en bon état et je les enregistre dans l’ordinateur. J’aime le travail que nous faisons ici: donner une deuxième vie aux objets. Pourquoi jeter quelque chose qui peut encore servir?’ (RK, mei 2015)