01 mar '21

Vague d’espoir

1434
par Nathalie Dirix

‘Oui, c’est évident, nous aussi nous avons peur du virus, car nous passons par de nombreux endroits. Il n’est pas aisé d’évaluer avec précision le risque de contamination. Nous ne voulons surtout pas ramener le virus à la maison. Se laver les mains, porter un masque… dans notre profession c’est d’une importance capitale d’appliquer ces mesures de manière disciplinée’. Malgré cela, les infirmiers à domicile Lieve De Smedt et Stef Distelmans n’ont jamais regretté leur choix professionnel, et ceci grâce à la reconnaissance que leurs patients leur témoignent. Comment tiennent-ils bon? ‘C’est très simple: le but c’est d’aider les gens. De nombreuses personnes sont vraiment seules, avec ou sans corona. Il est important de leur prêter une oreille attentive. Beaucoup en ont de plus en plus assez qu’on ne parle plus que du virus. Elles sont lassées de devoir subir en permanence toutes ces histoires.’